9

À l’âge de 43 ans, Jérôme Golmard est décédé dans la nuit de lundi à mardi. La Fédération française de tennis a confirmé la nouvelle mardi après-midi. Ancien professionnel entre 1993 et 2006, le natif de Dijon avait annoncé en 2014 qu’il souffrait de la maladie de Charcot. Ce syndrome lui avait fait perdre l’usage de ses jambes.

Depuis cet instant, il avait consacré toute son énergie à lutter contre cette maladie incurable au sein d’une association qui porte son nom. «Avec mes proches, mes amis, on ne lâche rien, on se bat comme des fous contre cette maladie qu’on ne connaît pas», expliquait-il à l’époque.

Au cours de sa carrière, Golmard a connu ses années les plus fastes en 1999 et 2000. Le gaucher y avait remporté ses deux titres sur le circuit ATP (Doha et Chennai), disputé la finale de la Coupe Davis avec l’équipe de France, atteint le meilleur classement de sa carrière (22e), et battu le n°1 mondial de l’époque, André Agassi, à Toronto.

La ligue calédonienne de tennis qu’il avait visitée plusieurs fois adresse toutes ses condolénaces à sa famille.

Comments

comments